lait vegetal maison amande
alimentation

Comment faire du lait végétal maison : les bases

Si comme moi, vous êtes dans une démarche zéro déchet, la question du lait se pose, comme une évidence. En effet, si vous consommez régulièrement du lait, fabriquer votre propre lait végétal maison va vous permettre de réduire considérablement vos emballages plastique/papier !

Au-delà de l’aspect écologique, vous allez voir que, non seulement, les laits végétaux maison ont aussi pleins de vertus santé, mais aussi qu’ils peuvent vous aider à faire de jolies économies ! Encore faut-il savoir quel lait végétal vous va le mieux, car il y en a tellement !

Avant de se lancer dans la confection d’un lait végétal, on va voir quels sont les aliments avec lesquels on peut faire du lait végétal, où les acheter en mode zéro déchet, le matériel nécessaire pour réaliser votre lait végétal et surtout les avantages et inconvénients.

En fin d’article, je vous donnerai ma référence si vous souhaitez débuter dans la confection de lait végétal maison. De quoi faire plus de 70 recettes de laits végétaux et bien plus… C’est parti !

Avant toute chose, on dit “lait végétal” ou “boisson végétale” ?

L’Union Européenne interdit l’utilisation du mot “lait” pour désigner le lait d’origine végétale. Seuls ceux d’origine animale peuvent être déclarés comme tels (Règlement CE 1308/2013). En France on doit recourir à des tournures du genre “boisson à base de soja”. Pourtant, en Amérique (pour le moment) et sur les autres continents, le terme “lait végétal” est autorisé !

Et que disent les dictionnaires ? Selon le dictionnaire LeRobert, le lait est ” un liquide blanc, opaque, très nutritif, sécrété par les glandes mammaires des femmes, des femelles de mammifères“. Cependant, dans sa définition n°2 c’est aussi “une boisson obtenue par émulsion de végétaux“. Vous trouverez la même définition sur Wikipedia !

zero dechet lait vegetal maison noisette avoine coco et amande
Il existe plus d’une trentaine de lait végétal à réaliser / © nana-turopathe.com

De plus, à travers l’Histoire et dans les manuscrits, on emploie depuis des millénaires, les mots “lait”, “lacte”, “Milch”, “latte”, etc.

En effet, c’est inexact au niveau de la loi, mais bien valable lorsqu’on se réfère à l’Histoire et l’étymologie du mot “lait”. D’ailleurs, je vous rappelle qu’en cosmétique il est autorisé de dire “lait corporel” ! Peut-être que l’industrie laitière a un intérêt à ce que le consommateur ne confonde par ces deux termes ?…

À la lumière de ces éléments, cher.e puriste, ne vous offusquez donc pas si j’utilise le mot “lait végétal” pour désigner l’émulsion de végétaux ! Rires

Avec quels aliments peut-on faire du lait végétal maison ?

On peut faire du lait végétal avec pratiquement toutes les plantes de la famille des oléagineux, des céréales, des graines, des légumineuses. Voici la liste des possibilités :

Lait végétal d’oléagineux

  • Amande
  • Coco
  • Noix de Cajou
  • Noisette
  • Noix
  • Pistache
  • Noix de Pécan
  • Noix de Macadamia
zero dechet lait vegetal maison amande
Le lait végétal maison à base d’amandes est nutritif et antiseptique pour les intestins / © Instagram @pepite_fruits_secs

Lait végétal de céréales

  • Avoine
  • Riz
  • Sarrasin
  • Orge
  • Blé
  • Épeautre
  • Sorho
  • Kamut

Lait végétal de pseudo-céréales

  • Amarante
  • Teff
  • Quinoa
  • Sarrasin
  • Millet
zero dechet lait vegetal maison avoine
Le lait végétal à l’avoine est tonifiant et régule la glycémie / © Instagram @lamoissonsupermarche

Lait végétal de graines

  • Chanvre
  • Courges
  • Lin
  • Tournesol
  • Sésame
  • Pignon de pin

Lait végétal de légumineuses

  • Soja
  • Pois
  • Pois chiche
  • Lupin

Autres

  • Châtaigne

Où acheter vos aliments bruts pour réaliser votre lait végétal maison ?

On peut très bien acheter ses oléagineux, céréales et autre graines dans tous les magasins d’alimentation générale. Mais étant dans une démarche zéro déchet, le mieux est de s’orienter vers les enseignes qui proposent ces aliments en vrac et bio :

zero dechet vrac oléagineux amandes lait vegetal maison
Courses d’oléagineux et de grains en vrac / © Instagram @la.vie.sans.dechet

Le matériel nécessaire pour faire son lait végétal maison

Selon son budget et ses aspirations zéro déchet, on peut choisir de faire son lait végétal avec différentes méthodes et ustensiles.

Certains inconditionnels de laits végétaux ne jurent que par des ustensiles de cuisine qui combinent broyage, chauffage, émulsion et filtrage. C’est le cas du Vegan Milker ou du SoyaBella. On les apprécie pour leur praticité (tout en un) et le gain de temps.

D’autres personnes, encore font leur lait végétal avec un extracteur à jus

Perso, j’utilise simplement un blender pour faire mes laits végétaux maison. Pour filtrer le lait, je m’aide d’une étamine, un sac à lait végétal, qu’on peut facilement trouver sur internet ou en boutique zéro déchet. Sinon, un lange ou un sac à vrac propre fait aussi bien l’affaire !

Les avantages à faire son lait végétal maison

Le lait végétal est nutritif

Les laits végétaux achetés dans le commerce, contiennent en moyenne entre 2% et 8% de matière brute (oléagineux, graines). Le reste, c’est surtout de l’eau ! Faire son lait végétal maison permet ainsi de contrôler la quantité de matière brute qu’on veut mélanger à l’eau. Exemple pour 1 L d’eau, on peut partir sur 100 g d’amandes (l’équivalent d’une poignée). Le taux est donc de 10% d’amandes. On peut bien-sûr augmenter le taux en fonction de ses envies !

Pour ce qui est des laits d’origine animal, la plupart sont pasteurisés et ont besoin d’être enrichi en nutriments, alors que le trempage des graines va faire exploser le potentiel nutritionnel du lait végétal.

Il est économique

Si on reste sur l’exemple de l’amande, le prix au kilo sur le marché est environ de 17€50 (selon s’il est bio/non bio, acheté en vrac ou non, le prix est variable). Si on prend 100 g pour 1 L d’eau (gratuite du robinet), on obtient un lait végétal à 1€75. Alors qu’un lait végétal à l’amande peut aller jusqu’à 4€ la bouteille d’1L !

En plus, je viens de dire ci-dessus que ces briques de lait végétal contiennent en majorité de l’eau, ce qui veut dire que vous payez principalement une denrée gratuite ! Un comble selon le site Slate. Un des laits les plus économiques est sans conteste, le lait d’avoine.

Les lecteurs de cet article ont aussi aimé : fabriquer son lait d’avoine maison

On maîtrise la composition

Les laits végétaux du commerce, contiennent également d’autres substances pour améliorer leur texture ou leur saveur. Ils peuvent contenir du sel, des émulsifiants, des épaississants (carraghénanes), des gélifiants (gomme gellane), des additifs alimentaires (phosphate tricalcique), arômes, etc.

Une palette de textures et de saveurs

Contrairement au lait animal (vache, chèvre/brebis), les laits végétaux offrent une très grande diversité de texture, de saveurs et de nutriments ! On peut les mixer et les personnaliser selon nos envies. Les combinaisons sont quasi infinies !

zero dechet lait d'amande doré giolden milk
J’adore faire des laits dorés avec du lait végétal à l’amande / © Instagram @lessentiel.naturopat

Faire son lait végétal maison est zéro déchet

Vous n’utiliserez pas d’emballages étant donné que vous pourrez acheter vos oléagineux, graines et autres céréales en vrac. Vous consommerez également moins d’énergie.

Il est adapté à certaines allergies

Le lait végétal est adapté aux intolérants au lactose et pour certains aliments au gluten.

Le lait végétal maison est exempt de cholestérol

Contrairement au lait d’origine animal.

Il est double usage

Une fois mixés et filtrés, certains aliments comme les oléagineux, génèrent des résidus qu’on appelle l’okara. On peut facilement réutiliser cette pulpe, encore riche en nutriments, dans des préparations culinaires du type cake, pâte à tarte, pancake, pour épaissir une soupe, en farine, paner une viande et même en cosmétique (okara d’avoine), etc.

Les inconvénients du lait végétal maison

Cela prend un peu de temps

En fonction du type de lait végétal maison qu’on veut réaliser, cela peut prendre plus ou moins de temps. Certains oléagineux ou graines, nécessitent au préalable un trempage (en général il suffit d’une nuit). C’est le lait de soja qui est celui qui demande le plus de temps de préparation (environ 24 h pour le trempage et 40 min pour la préparation et la cuisson). Sans machine spéciale.

À contrario, les plus rapides selon moi sont les laits végétaux à base de céréales, car il n’est pas nécessaire de les faire tremper toute une nuit. Comptez environ 5/10 min pour les faire. Choisissez bien votre type de lait végétal en fonction de vos envies, mais aussi du temps que vous souhaitez y consacrer.

Il peut être allergisant

Certaines personnes sont allergiques aux arachides ou autre fruits à coques. Choisissez bien vos aliments.

Le lait végétal maison doit se consommer rapidement

Il se tient maximum 3 jours au frigo.

Autres précautions

Certaines cultures peuvent ne pas être très écologiques, voire pas très éthiques. Je pense notamment à la culture des amandes (culture intensive), des noix de cajou (toxicité de la production), de la coco (exploitation des singes)…

Le mieux, si on peut, est de privilégier les aliments produits en France, issus de l’agriculture biologique, labellisés Fairtrade ou Vegan. Au contraire, la culture de l’avoine est peu énergivore et peu gourmande en eau.

Fabriquer votre premier lait végétal maison : mon livre référence

Si vous souhaitez vraiment découvrir le monde des laits végétaux, je vous recommande chaleureusement le livre Les laits végétaux maison, de Antxon Monforte.

laits végétaux maison recette livre
Débuter la fabrication de lait végétal maison, frais, non pasteurisés et sans conservateurs

Il répertorie plus de 70 recettes de laits végétaux, mais aussi de yaourts et fromages vegans, smoothies et jus !

Les recettes de ce livre ont été élaborés avec le Vegan Milker comme outil. Les résultats peuvent donc changer si vous utilisez un autre système. Note : pour l’achat du Vegan Milker, vous avez le livre en cadeau.

L’astuce zéro déchet : regardez si vous pouvez vous le procurer sur le marché de l’occasion ou en prêt auprès de votre bibliothèque ou de vos amis, avant d’acheter neuf 🙂

Personnellement, j’ai commencé avec les laits de noisettes, d’amandes, qui sont mes préférés en termes de goût. Je trouve ensuite que l’avoine est versatile qu’on peut l’exploiter sous différentes formes (cuisine, cosmétique).

Je trouve enfin que le lait végétal de riz est aussi sympa et facile à faire, surtout quand on a des enfants ! Il est gourmand, soyeux et peut facilement se personnaliser avec du chocolat. Prochainement, j’aimerais tester le lait de soja, même si je vous avoue que son temps de fabrication me rebute un peu… Mais comme je suis curieuse, je vais me lancer !

Et vous, avez-vous aussi envie de tester l’un des trentaines de laits végétaux présentés dans cet article ? Dites-le moi en commentaire, je suis curieuse de savoir lequel vous fait le plus envie !

Sources : macuisinesante.com, Les laits végétaux maison, d’Antxon Monforte, pourquoidocteur.fr

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *