fabriquer son lait d'avoine maison une alternative zéro déchet
alimentation

Fabriquer son lait d’avoine maison : simple, rapide et économique

Quand j’étais petite, j’étais plutôt du genre à manger des petits-pains, du jus d’orange en brique et mon bol de lait aromatisé au Nesquik ! Et j’dois vous avouer que c’était… franchement le pied ! Me goinfrer en toute insouciance, sans me demander comment était fabriqués tous ces produits industriels… ahh la belle époque !

Puis, j’ai eu ma période brique de lait végétal bio, en veux-tu en voilà, à base de soja, d’amande, de riz, de noisette, d’épeautre, d’avoine, de coco, etc. J’ai absolument tout testé ! J’adorais la variété de lait et les différentes saveurs qui s’offraient à moi. Sauf que j’en consommais énormément et le lait végétale bio, ça coûte plutôt cher !

Aussi, j’ai découvert (par un ami qui travaille directement dans une de leur usine), que ces laits sont finalement fabriqués à partir de gros sacs en poudre et… d’eau ! #whaaaaaat ?

Du coup, j’ai eu envie de fabriquer moi-même mon lait végétal pour être sûre de ce que je consomme, mais aussi pour faire des économies et atteindre l’objectif de mon défi personnel).

Dans cet article, je vous présente donc le lait d’avoine, que je bois depuis plusieurs années. Je l’apprécie autant pour ses bienfaits sur la santé et sur l’environnement, que pour son aspect pratique et économique.

Puis, je vous livrerai ma recette de lait d’avoine maison avec bien sûr quelques astuces zéro déchet au passage ! C’est parti !

lait végétaux et lait d'avoine maison
Parmi les laits végétaux maison, le lait d’avoine est l’un des plus “éco-responsables”

L’avoine et ses points forts

Bienfaits & vertus sur la santé

  • Riche en nutriments (vitamines, glucides, protéines, fibres, anti-oxydants, minéraux et oligo-éléments)
  • Favorise la sensation de satiété, aliment “coupe-faim” idéal pour la perte de poids
  • Réduit le taux de cholestérol
  • Fait baisser le taux de glycémie
  • Soulage les démangeaisons et les irritations de la peau comme l’eczéma
  • Aide à réduire la constipation (je vous le confirme !)
  • Alternative au lait de vache pour les personnes allergiques et intolérantes (sans lactose, sans gluten)

Une céréale plutôt éco-responsable

  • Le lait d’avoine est une céréale cultivée en France et donc locale (empreinte carbone faible comparée au lait de coco ou de riz)
  • Sa production nécessite 15 fois moins d’eau que le lait de vache et 8 fois moins que le lait d’amande
  • Adaptée aux vegan (contrairement à la production de noix de coco qui peut employer des singes pour les récolter)

Simple et économique

Son coût de production est faible, les flocons d’avoine sont donc un aliment de choix très bon marché. Environ 3€20 le kilo pour ma consommation perso.
De plus, les flocons d’avoine peuvent s’utiliser de différentes manières et/ou remplacer d’autres aliments (farine, cosmétique, etc.). Comme le vinaigre, c’est un aliment multi-usage !

Aspect gustatif

À l’inverse des autres laits végétaux, l’avoine n’a pas vraiment de goût. Il est donc facilement personnalisable selon ses goûts et ses envies. Il suffit d’ajouter par exemple, quelques fraises et de la menthe pour avoir un smoothie d’été bien rafraîchissant. Sinon, mettez un peu de vanille et de cannelle et vous obtenez une délicieuse boisson de Noël !

fabriquer son lait d'avoine maison, bouteille et bocal
l’avoine, un précieux allié dans votre démarche zéro déchet

Ma recette de lait d’avoine maison

Temps : 3 min

Matériel :
– 1 blender
– 1 sac à lait végétal ou tamis
– une bouteille en verre hermétique

Ingrédients pour une bouteille d’1 litre :
– 100g de flocons d’avoine
– 1l d’eau
– 1 cs de miel (facultatif)

Préparation :
1. Mettre les flocons d’avoine, l’eau et le miel dans le blender.
2. Mixer pendant environ 30 secondes. Faire une pause et remixer 30 secondes.
3. Filtrer le lait à l’aide d’un sac végétal ou tamis.
4. Garder le résidu d’avoine (l’okara) pour d’autres recettes
5. Conserver la bouteille de lait d’avoine au frais pendant max 4 jours.

Notes sur le lait d’avoine maison :

  • Choisir des flocons d’avoine réguliers (ni trop gros ni trop petits)
  • Pour les intolérant.e.s au gluten, sachez que l’avoine est une céréale naturellement sans gluten. Mais il arrive qu’elle soit conditionnée avec le blé et d’autres céréales qui en contiennent. Du coup, assurez-vous que les flocons d’avoine soient bien certifiés “sans gluten”
  • Les flocons d’avoine ne nécessitent pas d’être pré-trempées la veille (à l’inverse des autres oléagineux tels que les amandes, les noisettes, cajou) donc super pratique si on veut un lait d’avoine express le matin
  • Si vous filtrez avec un sac à lait végétal, vous aurez un lait plus pur. Si vous avez des compétences en couture, vous pouvez fabriquer votre propre sac à lait végétal à partir d’un lange à bébé, par exemple.
  • Bien agiter la bouteille avant de déguster, car au repos, le lait d’avoine se scinde en deux phases
  • Si vous chauffez le lait, vous obtiendrez un lait visqueux (j’en utilise une partie pour le petit-déjeuner de mon bébé)
  • Vous pouvez réaliser un latte avec du lait d’avoine, il suffit de faire chauffer le lait avec 1cc d’huile de coco. Cela va aider à faire mousser votre boisson.
  • En enlevant un peu d’eau à la recette, vous obtiendrez un lait plus épais, plus crémeux.
  • Personnalisez son goût avec de la vanille, du cacao, de la cannelle, des dattes, du sirop, des fruits, etc.

Astuces zéro déchet autour du lait d’avoine

Quand on est dans une démarche zéro déchet on réfléchit si un aliment peut être réutilisé de plusieurs façons. Et lorsqu’on fait du lait d’avoine maison, on peut Réutiliser une partie pour en faire un soin cosmétique :

  • un après-shampoing
  • un lait corporel
  • un masque hydratant

Il nous reste également le résidu d’avoine : l’okara. Il est encore riche en nutriments et comme on est dans une démarche zéro déchet, voici quelques pistes pour le réutiliser :

  • Utiliser l’okara brute dans son porridge, pour épaissir son smoothie ou sa soupe, ou en farine, en le séchant au four.
  • L’incorporer dans des recettes gourmandes tels que des cookies, gâteaux, crackers, etc.
  • En cosmétique (masque, gommage doux pour le visage)
faire son masque hydratant à partir l'okara d'avoine
Masque hydratant d’okara d’avoine / crédit photo Instagram life_and_stylesk

Où trouver des flocons d’avoine ?

Personnellement, j’achète mes flocons d’avoine en vrac à mon épicerie bio en centre-ville. Mais vous pouvez les trouver dans n’importe quelle enseigne Bio type Biocoop, Satoriz, etc.

Si vous êtes à la campagne ou que vous n’avez pas accès au vrac, optez pour les sites en ligne tels que AuroreMarket, Kazidomi ou La Fourche. Ils proposent de les acheter en gros (jusqu’à 10kg chez AuroreMarket) et good news, AuroreMarket va bientôt lancer un système de consigne pour acheter du vrac, du vrai !

Le lait d’avoine maison : quelles réelles économies ?

Bon, on s’attaque à la partie la moins fun de l’article… Je vais faire le calcul en me basant sur ma consommation personnelle pour avoir une vision concrète des économies qu’on peut faire si on réalise un lait d’avoine maison et donc zéro déchet :

– 1 kilo d’avoine me revient à 3,20€
– j’utilise 100g de flocons d’avoine pour faire 1l de lait végétal (soit 0,32cents/litre)
– je bois en moyenne un verre de lait végétal par jour soit 30cl.
Mon verre me revient donc à 0,09 cent/jour
Ma consommation est de 0,63 cents/semaine et de 32,76€/an

Si je fais le même calcul avec :

1. Le lait de vache en brique (marque bioVillage à 0,89 cents/litre) :
Ma consommation est de 0,26cents/jour, 1,86€/semaine et 97€/an

2. Le lait d’avoine en brique (marque Bjorg bio à 2,65cents/litre) :
Ma consommation est de 0,79cents/jour, 5,56€/semaine et 289€/an

Note : le lait d’avoine fait maison ne serait pas aussi riche en nutriments que le lait d’avoine commercial, car celui serait enrichi en nutriments.

En conclusion, en faisant mon lait d’avoine maison, je fais une économie de 256,24€/an par rapport au lait d’avoine en brique et 64,24€ d’économies par rapport au lait de vache en brique.

Sachant que le calcul se fait uniquement sur le lait d’avoine que je consomme le matin au petit-déjeuner et que je peux utiliser l’avoine pour d’autres utilisations. Vous imaginez les z’économies ?

Voilà, j’espère que mon article vous aura donné envie de réaliser votre lait d’avoine maison et vous aidera à le personnaliser selon vos habitudes alimentaires.

Si vous l’avez trouvé utile et intéressant, n’hésitez-pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Sinon, je vous encourage également à observer et à analyser vos habitudes alimentaires, afin d’explorer tous les produits que vous pourrez remplacer par l’avoine.

Vous vous rendrez compte que malgré son côté commun et bon marché, l’avoine peut devenir un allié de choix dans votre démarche zéro déchet !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

13 commentaires

  • Juliette

    Merci pour toutes ces infos. Je cherche à faire un lait d’avoine qui n’épaississe pas quand on le chauffe (raison pour laquelle j’achète encore, hélas, du lait d’avoine en brique). Avez-vous des tuyaux pour ça? On m’avait dit de rincer l’avoine avant de mixer, mais le résultat n’est pas probant. Merci.

    • Maman Zéro déchet

      Bonjour Juliette !
      Le lait d’avoine fait maison est une substance naturelle et donc vivante. Le mucilage qui l’entoure fait qu’au contact de l’eau et de la chaleur, il s’épaissit. On peut alors les utiliser dans les crèmes, les béchamels, pour épaissir une soupe, ect. Donc, malheureusement, à ce jour, je ne connais pas d’alternative pour que le lait d’avoine n’épaississe pas quand on le chauffe. Essayez peut-être de réduire le taux d’avoine dans le volume d’eau et peut-être ajoutez un autre lait végétal (noisette, amande). Ces oléagineux n’épaississent pas au contact de la chaleur.

  • Sarah Gascoin

    Très intéressant cet article !
    J’avais déjà entendu dire que c’était facile de faire du lait végétal soi-même mais je ne pensais pas que c’était aussi simple !!!
    Je vais carrément essayer 😉😁👍

    J’ai quelques questions du coup :
    – si on n’a pas de blender, on fait comment ?
    – le sac à lait végétal, c’est un filtre en fait ? Je peux utiliser un filtre à cage à la place non ?
    – est-ce qu’on est obligé de le faire à partir de flocons d’avoine ou ça pourrait marcher aussi en partant directement des graines d’avoine ? (Et dans ce cas, la recette est-elle la même ?)

    Merci pour cette recette !

    (PS. J’ai écris un article sur les boissons écolo et saines à faire soi-même sur mon blog et je n’ai pas du tout parlé des laits végétaux ! Accepterais-tu que je rajoute ta recette dans mon article ? En version courte et je mets le lien vers ton article si mes lecteurs veulent en savoir plus ?)

    • Maman Zéro déchet

      Hello Sarah ! Merci pour votre retour 🙂

      – si vous n’avez pas de blender, vous pouvez essayer avec un mixeur plongeant. Si vous n’avez aucune machine, vous pouvez essayer en mettant quelques flocons d’avoine dans une bouteille et la secouer fortement pendant quelques minutes. Votre eau va se colorer et devenir blanc trouble. Par contre, il est sûr que vous n’obtiendrez pas du tout le même résultat qu’avec un mixeur. Mais cela vaut peut-être le coup d’essayer ! 🙂
      – le sac à lait végétal est un filtre oui (j’ai mis un lien dans l’article). Vous pouvez utiliser un filtre à cage ou filtre à café. En fonction de la grosseur de la maille, vous obtiendrez un lait plus ou moins pur.
      – je n’ai jamais fait à partir de graines d’avoine, car je n’en ai jamais trouvé en vrac, mais apparemment oui ! Le résultat sera différent je suppose
      Le mieux est de tester par vous-même… N’hésitez-pas à me faire un retour de votre expérience ! Je suis curieuse de connaître le résultat.

      Oui tu peux ajouter ma recette à ton blog, avec grand plaisir ! C’est une recette générique, qu’on peut facilement personnaliser. J’encourage tout le monde à expérimenter le lait d’avoine jusqu’à ce qu’on trouve une version qui nous convient! 🙂

  • Nadia - MissCopywriting

    Merci pour cet article!

    Je fais du lait d’amande et de noisette depuis des années et j’utilise son okara dans des desserts et je n’avais pas encore testé de faire d’autres variantes de laits végétaux..
    Je vois que c’est tout aussi facile qu’avec les fruits secs. Tu m’as bien donné envie de tester du coup! 🙂

    • Maman Zéro déchet

      Pareil, j’adore aussi faire mon lait d’amande et de noisette ! J’ai aussi testé avec des graines de courges, de tournesol, de sésame, etc. Il y a mille façons de faire son lait végétal, de les personnaliser et de les utiliser dans différentes préparations culinaires ou cosmétiques ! C’est ce qui les rends si intéressants à faire !

  • MONICA

    Bonjour,
    La liste de nutriments que vous indiquez est réelle sur l’avoine complète sans transformation.
    Croyez-vous que l’avoine qui a été grillée puis cuite à la vapeur contient vraiment encore quelques nutriments?
    Vous dites que l’empreinte carbone de l’avoine est plus faible que le riz, cette affirmation serait réelle si l’on importait le riz d’Asie mais savez-vous qu’en Camargue nous produisons un très bon riz?
    Faire du lait d’avoine à partir du grain complet doit-être excellent mais à partir de flocons, j’en doute, on en revient aux produits rencontrés dans le commerce. Il es Bien qu’il soit évident que l’on n’a pas le traitement UHT des briques de lait du commerce mais le produit maison est-il vraiment nourrissant. Je pense qu’il y a trop d’interventions de préparation qui a chaque fois diminuent la qualité nutritionnelle du produit. Il faudrait une analyse pour me convaincre.
    Désolée de ne pas croire à ce lait d’avoine comme un super produit nutritif maison.

    • Maman Zéro déchet

      Bonjour Monica, merci pour votre message !
      Comme le titre de l’article l’indique, je partage simplement mon expérience sur la fabrication du lait d’avoine maison et je mets en avant sa simplicité, sa rapidité et son aspect économique (bon marché). Si vous souhaitez connaître les valeurs nutritionnelles du flocon d’avoine, je vous invite à faire vos propres recherches, vous avez toutes les analyses et les études sur internet, avec des articles spécialisés sur le thème. Je ne suis pas nutritionniste.
      Concernant le riz bien-sûr qu’on peut en acheter de Camargue…
      Il est évident que le mieux est de prendre la version brute de l’avoine pour avoir le max de nutriments. Et j’aimerais beaucoup pouvoir utiliser de l’avoine brute, sauf que jusqu’ici, je n’en ai jamais trouvé en vrac dans ma région. Donc je fais avec ce que j’ai à disposition. Entre les valeurs nutritionnelles et le vrac, je choisis donc le vrac. D’ailleurs si vous connaissez un endroit où je peux trouver de l’avoine en vrac, je serais heureuse que vous me partagiez l’info !

  • Vivien

    Super j’ai adoré cet article ! 😀 Je bois pas mal de lait végétal et notamment d’avoine, alors l’idée de pouvoir en fabriquer moi même me plait beaucoup !
    Et j’aime bien la façon dont est rédigé ton article : c’est clair, bien lisible, top 🙂
    Et avec tout ça, je vais pouvoir fabriquer du savon au lait d’avoine maison !

    • Maman Zéro déchet

      Hello Vivien ! Merci pour ton retour, je serais vraiment trop contente de réaliser du savon maison à partir de lait d’avoine ! Tiens-moi au courant 🙂

  • Audrey

    Coucou Efi,
    Super ton article, merci pour toutes ces infos ! 😀
    J’aurais aimé l’imprimer, mais ça rend pas top sur les feuilles avec les espaces, aurais-tu une version PDF que tu pourrais m’envoyer ?
    Je pense tester cette recette le week-end prochain, je me suis procuré des flocons d’avoine ce matin en magasin bio en pensant à toi ! 😉 Je vais aussi regarder pour trouver des recettes à l’okara, histoire d’été complètement zéro déchet !
    Belle soirée

    • Maman Zéro déchet

      Hello Audrey !
      Merci pour ton message 🙂
      Je n’ai pas de version PDF de la recette. Mais pour les prochaines fois tu me fais penser que je mettrai une version pdf à télécharger 🙂 c’est une bonne idée ! Après la recette est relativement simple et rapide à réaliser. Il n’y a pas trop d’étapes ni de préparation. La seule étape qui prend un peu de temps c’est le filtrage.
      Pour ce qui est de la quantité c’est bien 1L de lait d’avoine.
      Le lait de ma recette est relativement onctueux. Donc si tu préfères un lait plus liquide tu peux mettre moins d’avoine. Tu peux mettre aussi une pincée de sel, le lait se conservera mieux.
      À toi de tester différentes jusqu’à ce que tu trouves celles qui te convient !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *