bienfaits et astuces anti-gaspi autour de la pomme
alimentation

Anti-gaspi POMME : bienfaits, consommation & conservation

La pomme est un fruit originaire d’Asie, qui, aussi commun soit-il, regorge de nombreuses vertus santé, reconnues depuis des millénaires. D’ailleurs, au Moyen-Age, les moines confectionnaient des onguents à base de pomme, pour traiter des infections. C’est d’ailleurs, du mot “pommade” que le mot pomme tient ses racines. C’est un fruit de saison qu’on peut déguster de manière optimale de septembre à mai.

Étant petite, ma grand-mère me disait toujours que “manger une pomme par jour éloignait du médecin”. Ce dicton est bel et bien réel, car à en croire sa composition, ce fruit est un véritable abécédaire de la forme !

Dans cet article, je vous dirais pourquoi vous devriez consommer la pomme de la peau jusqu’au pépin. Vous apprendrez aussi comment bien la conserver et pleins d’idées anti-gaspi à tester pour éviter qu’elles ne finissent bêtement au compost !

La pomme : bienfaits et consommation

La pomme est peu calorique, mais apporte beaucoup de vitamines, de minéraux, de fibres et d’antioxydants. Manger une pomme par jour contribue à maintenir votre capital jeunesse et à garder la ligne. Si la chair est délicieuse, la peau et le trognon renferment la plus grande partie des nutriments :

La peau de pomme contient 4 à 6 fois plus de nutriments que la chair / © Maman zéro déchet

La peau de pomme

La peau de la pomme est 4 à 6 fois plus riche en nutriments (antioxydant, flavonoïdes, vitamines C) que la chair. C’est dans la peau que se concentrent la plus grande partie des antioxydants (polyphénols). C’est d’ailleurs et entre autre, eux qui donnent la couleur à la peau. D’autres éléments intéressants se trouvent dans la peau de la pomme :

  • L’acide ursolique : qui favorise la perte de graisse et la prise de masse musculaire d’après l’étude de Christopher M. Adams (Université de l’Iowa)
  • Les polyphénols : substance anti-oxydante qui réduit les risques de cancers et de maladies cardiovasculaires

Les lecteurs de cet article ont aussi aimé : Ma recette de lotion de visage aux épluchures de pommes et d’oranges

Le trognon et les pépins de pomme

  • La pectine : concentrée dans les pépins, cette “fibre active”, forme un gel dans l’intestin. Il emprisonne ainsi les graisses et draine les toxines. Ce qui en fait un puissant anti-cholestérol et un allié “détox”
  • Les bonnes bactéries : essentielles à la bonne santé de notre microbiote intestinal, selon l’étude de Gabriele Berg

La pomme est votre allié détox / © Maman zéro déchet

Comment bien choisir vos pommes ?

Privilégiez toujours les pommes bios et bien fermes ! Qu’elles soient bio ou non, je vous recommande fortement de leur faire faire un bain de bicarbonate de soude, avant de les consommer. Selon cette étude, on peut éliminer toute trace de pesticides en plongeant les pommes, pendant 15 min, dans 1 l d’eau avec 1 cuillerée à soupe de bicarbonate de soude.

Idées anti-gaspillage autour de la pomme

Voici diverses façons de réutiliser les épluchures, les pépins ou le trognon :

  • Attendrir la viande de volaille
  • Conserver le pain plus longtemps
  • Adoucir une choucroute trop acide
  • Des chips sucrées
  • Un gélifiant naturel (à base de pectine) : une alternative locale à l’agar-agar
  • Une tisane pour se relaxer et apaiser le sommeil (surtout la Golden)
  • Un remède préventif aux maux d’hiver (prévient les affections des voies respiratoires et stimule l’immunité)
  • Une lotion tonique et rafraîchissante pour le visage
  • Un engrais pour nourrir vos plantes et chasser les insectes
  • Un masque revitalisant
  • Un sirop
  • Faire germer le pépin de pomme

Les lecteurs de cet article ont aussi aimé : Résumé d’un de mes livres préférés sur les Épluchures

Comment bien conserver vos pommes?

Pour ce qui est de la conservation, je vous conseille de disposer vos pommes dans une cagette en bois, sans qu’elles se touchent (idéalement) et à l’envers sur la queue. Stockez-les dans un endroit frais et à l’abri de l’humidité. Si une pomme venait à pourrir, enlevez-la immédiatement, car elle pourrait contaminer les autres.

Bien que les pommes peuvent se conserver pendant des mois, il faut savoir qu’il y a une déperdition des nutriments au fil du temps. De préférence, il vaut mieux les consommer quelques jours après sa cueillette.

Précaution d’usage

Même s’il on peut manger les pépins de pomme pour leurs nutriments, il n’est pas recommandé d’en manger en grande quantité. En effet, ils contiennent des glycosides cyanogènes, qui une fois digérées, libèrent des ions de cyanure. Mais je vous rassure, il faut en manger une très grande quantité d’un coup (genre une tasse pleine de 80 pépins de pomme), pour être intoxiqué…

Les pommes bio sont plus riches en nutriments et plus variées en bonnes bactéries / © Maman zéro déchet

Chers lecteurs, chères lectrices, j’espère que cet article vous aura plu et qu’il vous aura appris de nouvelles choses sur la pomme, ce fruit qu’on connaît pourtant si bien ! Dites-moi en commentaires quelle astuce anti-gaspillage autour de la pomme vous avez déjà testé et celle que vous aimeriez que je développe dans un prochain article !

Belle journée à vous !
Efi

Sources : fruitsetlegumesfrais.com, lci.fr

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez gratuitement mes 2 E-book Guide du débutant Zéro Déchet & Conseils et astuces pour passer la nouvelle année en mode green !