5 astuces anti-gaspillage autour de la courge zéro déchet graines et épluchures
alimentation

5 astuces anti-gaspillage autour des courges [simple et rapide]

L’automne est là et la saison des cucurbitacés est ouverte ! En déco pour Halloween, en gratin, en poêlé, en cake, en frites, en soupe… les courges sont vraiment partout ! Et perso, en ce moment, j’adore cuisiner les potimarrons et la butternut, ce sont mes courges préférées ! Si on sait bien cuisiner leur chair, on a en revanche du mal à savoir quoi faire des graines et des épluchures. Dans cet article je vais vous expliquer pourquoi vous ne devriez pas les jeter et comment les recycler en vraies pépites culinaires et bien plus ! Voici mes 5 astuces anti-gaspillage autour des courges :

1. Faire sécher les graines et les replanter dans votre potager

Si vous avez la chance d’avoir un potager, gardez-les bien de côté pour les replanter dans votre jardin l’an prochain. Vous aurez alors de belles courges gratuites à déguster ou à offrir à vos proches.

Les graines de courge séchées à replanter l’année suivante ou à donner aux oiseaux !

Pour faire sécher ses graines pour un semis : mettez les graines de courges dans un saladier rempli d’eau afin d’extraire le restant de chair. Ensuite, disposez-les dans une cagette en bois, sur un papier journal ou un torchon. Idéalement dans un endroit sec, ventilé et à l’abri de la lumière (le soleil a tendance à “brûler” les graines et à les stériliser). Régulièrement, mélangez les graines de façon à ce qu’elles sèchent de manière homogène. Au bout d’une vingtaine de jours, vous pourrez les mettre dans un bocal et les replanter l’année suivante, vers avril/mai.

2. Réaliser un lait végétal aux graines de courges

Plusieurs études scientifiques ont démontrés les bienfaits et les vertus de ces graines : riches en nutriments, fibres et anti-oxydants, aident à prévenir certains cancers, réduisent certains troubles de la prostate et de la vessie, améliorent la santé du coeur, aident à diminuer la glycémie, aident à faciliter le sommeil et sont une incroyable source d’énergie. Il serait donc dommage de jeter vos graines de courge au compost !

Ces études portent sur les graines de citrouille, vous pouvez les consulter ici en détail : Etudes sur les bienfaits des graines de citrouille

Le lait de graines de courge : des notes douces et végétales, rafraîchissantes et énergisantes.

Pour faire cette boisson végétale anti-gaspi : faites tremper dans un bol rempli d’eau, les graines de courges (ici j’utilise 50g des graines de potimarron) toute une nuit (environ 8h). Le trempage va permettre aux graines d’être plus assimilables par le corps et plus digestes. Vous profiterez donc du maximum de leurs vertus. Le lendemain, égouttez-les et rincez-les. Mettez les graines dans un blender avec de l’eau (environ 50cl) et mixez quelques secondes (entre 30 secondes et 1 minutes). Vous obtenez alors un lait vert pistache. Ensuite, filtrez la mixture dans un saladier à l’aide d’un sac à lait végétal (j’ai acheté le mien ici). Réservez l’okara (résidu de graines mixées) pour l’intégrer dans vos recettes culinaires. Puis, versez votre boisson végétale dans une bouteille en verre. Gardez au frais et consommez dans les 3 jours. Perso, c’est une boisson que j’aime particulièrement boire après ma séance de sport. Elle est rafraîchissante et gorgée de nutriments bénéfiques pour ma récupération.

Si vous êtes débutant.e dans la confection de boisson végétale, je vous conseille de commencer par le lait d’avoine. Cliquez ici pour voir ma recette détaillée de lait d’avoine.

3. Faire griller les graines de courge

Une fois grillées au four, les graines peuvent faire de délicieux snack, en apéro, en topping dans votre yaourt, granola ou encore dans votre soupe ! Voici un exemple de recette super facile et rapide à réaliser, qui saura surprendre vos papilles et ceux de vos invités à l’heure de l’apéro (et en plus, ça change des paquets industriels over-salés) :

Ces graines de courges en apéro ont même un petit goût sympa de popcorn

Recette de graines de courges apéro : commencez par préchauffer votre four à 160°C. Nettoyez vos graines de courges comme dans l’astuce n°1 de cet article. Ensuite, faites-les sécher à l’aide d’un torchon et déposez-les dans un bol pour les assaisonner avec les épices de votre choix (sel, paprika, cumin, curcuma, poivre, poudre d’ail, garam massala, chili, sauce tamari, etc.) Pour ma part, j’adore le combo sauce soja salée et paprika ! Puis, versez un filet d’huile d’olive sur les graines et mélangez-les afin de répartir l’huile de façon homogène. Une fois que la préparation est prête, répartissez les graines bien à plat sur du papier sulfurisé ou sur une feuille de cuisson anti-adhérente (l’alternative zéro déchet). Puis, enfournez pendant 15 à 20min, en remuant à mi-cuisson. Vérifiez que les graines soient bien dorées avant de les sortir du four et dégustez ! Je ne sais pas pour vous, mais je trouve qu’elles ont un petit goût sympa de popcorn ! Par contre, la texture de la coque qui entoure la graine peut gêner certaines personnes… Chacun son ressenti.

Bon à savoir : toutes les graines de courge telles que le potimarron, le potiron, la citrouille, la courge butternut, la courge musquée, la courge poivrée ou encore la courge spaghetti sont totalement mangeables. Seules les graines de la coloquinte (courge décorative) ne sont pas comestibles. Si vous avez le moindre doute, demandez conseil auprès d’un nutritionniste.
Les graines de courges peuvent être aussi intégrées nature et sans cuisson à vos plats quotidiens, dans vos salades par exemple. En les consommant crue, vous bénéficierez davantage de leurs vitamines.

4. Confiture anti-gaspillage à la peau de courge

On peut faire tellement de recettes avec la chair des courges, mais souvent on doit les éplucher, car leur peau est épaisse et dure. Mais alors que faire des épluchures ? Après quelques recherches, j’ai finalement testé la confiture de peau de potimarron ! C’est une recette simple à faire. Voici comment faire :

La confiture de peau de potimarron au zeste de citron vert by Chef Simon

Recette de confiture anti-gaspillage à la peau de potimarron : Récupérez les épluchures de votre potimarron (environ 100g) à l’aide d’un économe. Recoupez les épluchures si besoin, pour avoir des morceaux de 5cm max. Faites fondre dans une casserole 100g de sucre avec 20cl d’eau, sur feu doux. Ensuite, versez vos épluchures dans la casserole (avec les restes de la chair qui entouraient les graines, si vous les avez gardé de côté). Pour donner une touche de peps, j’aime bien ajouter le jus d’un demi citron vert, avec son zeste ! Ensuite, laissez cuire pendant environ 30min en veillant à bien mélanger de temps en temps la mixture pour ne pas que ça accroche. Une fois les peaux bien fondantes, (si ce n’est pas le cas, ajoutez un peu d’eau) mixez le tout. Mixez brièvement, pour obtenir une confiture avec des morceaux et plus longtemps, pour une confiture lisse. Versez votre confiture dans un bocal hermétiquement fermé et consommez dans les semaines qui suivent.

Bon à savoir : pour cette recette, vous pouvez utiliser la peau des potimarrons, potirons, citrouilles, butternut. Préférez-les bio, car la peau est la partie des légumes qui contient le plus de pesticides.

5. Chips de pelures de courges

C’est de loin, mon astuce favorite anti-gaspillage pour recycler les épluchures de courges ! C’est un réel plaisir de faire ses chips de légumes maison, d’autant plus que celles du commerce sont quasi toutes emballées dans du plastique ! Et pourtant, vous allez voir que c’est d’une simplicité déconcertante à réaliser et tellement délicieux :

Chips d’épluchures de potimarron assaisonnées de fleur de sel et de piment de Cayenne

Recette de chips de pelures de potimarron : préchauffez votre four à 140°C. Disposez les épluchures d’une courge préalablement lavée et non traitée, sur une plaque de cuisson. Versez un filet d’huile d’olive sur les épluchures et parsemez avec l’assaisonnement de votre choix. Pour ma part, je mets une fleur de sel et du piment de Cayenne, car j’adore manger épicé en hiver, c’est si réchauffant ! Ensuite, enfournez environ 25 min en vérifiant 2-3 fois que la cuisson se passe bien. Une fois que les chips sont croustillantes, sortez-les du four et dégustez-les en apéro ou en garniture à une soupe, par exemple.

Voilà, j’espère que mes 5 astuces anti-gaspillage autour des courges vous ont plu !

Avez-vous déjà testé ces recettes ?

Connaissez-vous d’autres astuces pour réutiliser les graines ou la peau des courges ?

Dites-moi tout ça en commentaire, je suis hyper curieuse de vous lire !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 commentaires

    • Maman Zéro déchet

      Salut Bénédicte, tout d’abord merci pour ton retour 🙂 Ensuite, pour ce qui est de savoir si les graines de courge comme celles du patidou ou de la courge musquée de Provence sont comestibles, je te dirais que je n’en ai jamais mangé donc je préfère ne pas m’avancer. En revanche, d’après mes recherches, elles seraient comestibles. Le soucis c’est qu’il existe des croisements entre courges non comestibles et comestibles, ce qui rend vraiment compliqué les identifications… Je te conseille de te renseigner auprès d’un spécialiste (nutritionniste ou botaniste) pour être sûr à 100%. J’espère t’avoir aidé… À bientôt !

  • Vero

    J’ai vraiment beaucoup aimé cet article. Que de bonnes idées faciles. Jusqu’à maintenant on ne connaissait chez moi que la soupe de courge. Les petites papilles de la maison vont decouvrir les chips et les graines grillées ! Merci pour le partage et aussi pour la qualité visuelle du blog. C’est très agréable à parcourir 🙂

    • Maman Zéro déchet

      Merci Vero pour ton chaleureux commentaire ! Je prends moi-même beaucoup de plaisir de tester différentes façons de cuisiner un produit. Je trouve ça hyper valorisant 🙂 Les chips sont vraiment faciles à faire et une étonnant façon de réinventer l’apéro ! Belle dégustation !

  • Alice

    Coucou Efi!
    Merci pour toutes tes recettes et conseils!
    Person, j’ai du mal avec les graines grillées, que je trouve trop forte ou trop dure ( que je n’ai pas testé avec ta recette mais d’avant 🙂 ! )
    Sinon, pour la peau du potimarron, en général, nous on la met dans la soupe en même temps que la chair.
    J’ai bien envie de tester pour faire la boisson à l’avoine puis aux graines! Je te dirai !
    Merci encore !

    • Maman Zéro déchet

      Oui effectivement il y a des graines qui se prêtent mieux pour le four… Eviter les graines de citrouille qui sont trop grosses et choisir plutôt les petites graines de courges comme celles de la butternut… Je serais ravie d’avoir ton retour ! À bientôt

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez gratuitement mon E-book Guide Zéro Déchet : 10 astuces simples, rapides et bon marché