peinture vegetale maison
Lifestyle

Œuf de Pâques à la peinture végétale : mes premiers tests

Ce matin, j’ai eu envie de faire une activité créative avec ma fille en vue des fêtes de Pâques : réaliser des œufs en carton, décorés de motifs à la peinture végétale.

Cette idée m’a été inspirée par la crèche où elle est inscrite. La dernière fois, elle est revenue avec un cône rempli d’œufs en chocolat, joliment décoré d’une création de Maeline en peinture. La crèche avait aussi organisé une chasse aux de Pâques avec des œufs en carton. J’ai trouvé toutes ces activités hyper sympas pour les enfants !

Du coup, j’ai voulu combiner les deux et faire moi-même de la peinture. Mais comme je n’avais pas de gouache chez moi, j’ai réfléchi à une autre alternative. J’ai regardé ce qu’il y avait dans mon placard de cuisine et dans mon frigo pour réaliser de la peinture végétale à base de… légumes et autre ingrédient !

Comme je vous l’ai dit, j’ai vraiment fait avec ce que j’avais, donc je n’ai pas pu faire toutes les couleurs. Mais vous allez voir qu’avec que 3 aliments de base, on peut déjà s’amuser à peindre à l’aquarelle aux teintes naturelles, avec de belles variations.

Peinture végétale : les ingrédients

Pour réaliser la peinture végétale, j’ai utilisé plusieurs ingrédients que j’avais à dispo dans ma cuisine. Une partie des ingrédients sont des légumes ou épluchures de légumes. Il y a aussi des ingrédients qui font varier la teinte d’une couleur, grâce à leur PH, comme le savon ou la cendre de bois. Les voici :

Peinture végétale, une palette de couleur naturelle faite à base d’ingrédients naturels / © Maman zéro déchet
  • Chou rouge : pour obtenir une couleur violette
  • Savon de Marseille en copeaux : mélangé au chou rouge, on obtient du bleu
  • Cendre de bois : mélangé au chou rouge, on obtient du vert émeraude
  • Persil : pour la couleur verte
  • Pelures d’oignon jaune : pour avoir la couleur orangée
  • Pelure d’oignon rouge : pour une couleur brune
  • Curcuma en poudre : pour obtenir la couleur jaune

Note : si vous avez du citron, vous pouvez en mélanger quelques gouttes au chou rouge. Vous obtiendrez du rose. Malheureusement, j’en n’avais pas alors j’peux pas vous montrer. Mais je sais que ça marche ! Du coup, j’ai essayé avec de l’extrait de pamplemousse. J’ai obtenu du rose dans le gobelet, mais pas sur le papier…

Peinture végétale : la fabrication

Pour réaliser les couleurs, j’ai pris les épluchures d’un oignon rouge et jaune, que j’ai fait infuser dans une casserole avec un peu d’eau. C’est une casserole par couleur.

Les lecteurs de cet article ont aussi aimé lire : Comment organiser des fêtes de Pâques éco-responsables ?


Pour ce qui est du persil et du chou rouge, je les ai coupé en petits morceaux et les ai passé dans l’extracteur à jus. Ensuite, j’ai fait des variations de couleurs à partir du jus de chou rouge obtenu.

Pour obtenir une couleur qui tire sur le bleu, j’ai versé un peu d’eau bouillante sur des copeaux de savon de Marseille.

Et pour avoir une couleur qui tire sur le vert émeraude, j’ai versé un peu d’eau bouillante sur de la cendre de bois. J’ai remué et ensuite, j’ai laissé reposer la cendre. Puis, une fois que la cendre s’est tassée sur le fond du verre, j’ai simplement pris une ou deux cuillerées de l’eau claire à la surface et les ai ajouté au chou rouge.

Pour avoir un beau jaune, j’ai simplement mélangé un peu de poudre de curcuma avec un peu d’eau bouillante.

Et voilà, avec ces quelques ingrédients, ma fille a pu commencer à créer ces chefs-d’œuvre…

Peinture végétale : devinez quelles sont les créations de ma fille et les miennes ? / © Maman zéro déchet

Peinture végétale : le collage et la découpe des œufs de Pâques

Une fois que les dessins de Maeline ont séché, je les ai collé sur du carton récupéré et les ai découpé en forme d’œufs de différentes formes. Il me reste plus qu’à les disposer dans notre jardin avec quelques chocolats de Pâques pour la traditionnelle chasse aux œufs revisitée.

Les lecteurs de cet article ont aussi aimé lire : DIY déco de vitre naturelle et écologique

Peinture végétale : avec du chou rouge on peut faire des variations de couleurs intéressantes / © Maman zéro déchet

J’espère que cet article, un peu plus perso, vous aura donné envie de tester la peinture végétale. Moi-même, j’en suis encore qu’aux débuts de mes expérimentations. Je vous partagerai la suite de mes tests… Il m’a manqué la couleur rouge, du fuschia, du noir…

Mais j’ai déjà une idée de quels aliments je vais utiliser pour créer ces couleurs. Ce qui est cool, c’est qu’on peut appliquer le principe de pigments naturels pour teindre de la pâte à modeler ou des tissus, etc. J’adore l’idée de peindre avec des aliments !

Dites-moi en commentaire si vous avez déjà utilisé des aliments pour faire des pigments naturels !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez gratuitement mes 2 E-book Guide du débutant Zéro Déchet & Conseils et astuces pour passer la nouvelle année en mode green !