couche lavable bambino mio te1 te2
Lifestyle,  Mode

Couche lavable Bambino Mio : mon expérience et mon avis

À toutes les mamans et futures mamans qui aimeraient tester les couches lavables, mais qui ne savent pas quelle marque choisir : cet article est fait pour vous !
Cela fait pratiquement 2 ans que j’utilise les couches lavables de la marque Bambino Mio, pour mon bébé brioche. L’heure est donc venue pour moi de vous partager mon expérience et mon avis sur ces couches lavables. Je vous rassure je ne vais pas vous parler que de pipi et de caca, je vous expliquerais aussi pourquoi j’ai préféré les couches lavables aux couches jetables et pourquoi j’ai choisi la marque Bambino Mio. Je vous partagerais aussi les différents types de couches, avec leurs avantages et inconvénients, et bien-sûr, comment les utiliser et comment les entretenir au naturel.

Pourquoi préférer les couches lavables aux couches jetables ?

Étant dans une démarche zéro déchet et un mode de vie sain, il était évident pour moi d’utiliser des couches lavables. Et ce, pour plusieurs raisons :

Les couches lavables sont écologiques

Étant fabriquées en tissus, elles sont lavables à l’infini ! À l’inverse, les couches jetables sont un désastre écologique : leur fabrication nécessite l’équivalent d’un verre de pétrole par couche, l’abattage d’arbres (cellulose) et autant d’eau et d’énergie que la production et l’entretien réunis des couches lavables !

couche lavable bambino mio bebe TE2
Bébé brioche porte la couche TE2 de Bambino Mio de la Collection Panier Gourmand / Crédit photo © Maman zéro déchet

Les couches lavables sont saines

Toutes les couches fabriquées avec du tissu certifié Oeko-Tex®, sont garantis sans produits toxiques pour le corps et l’environnement. Alors que les couches jetables peuvent contenir jusqu’à cinquante composants différents ! Certaines sont toxiques, voire cancérigènes (benzol, dioxines, TBT, chlore, etc.) et sensibiliseraient la peau, ce qui favoriseraient l’apparition de l’érythème fessier et d’autres maladies de peau…

Les couches lavables sont économiques

Certes, c’est un investissement important au départ, mais vous économiserez sur du long terme. En moyenne, sur 3 ans, il vous faudra environ 2 500€ (couches jetables écolos) vs les couches jetables entre 600€ et 900€. Vous ferez encore plus d’économies si vous les achetez d’occasion et si vous les utilisez pour un second enfant !

De mon côté, les couches lavables et les accessoires (sac de transport, poubelles à couches, inserts) me sont revenus à 237€ (en achetant d’occasion) et grâce aux cadeaux. Soit une économie de 2 263€ sur 3 ans de couches ! Ça vaut trop le coup, vous ne trouvez pas ?

Il me restait plus qu’à trouver la marque de couche idéale pour bébé Brioche…

Bambino Mio, le leader mondial des couches lavables

Pendant ma grossesse, j’ai réfléchi à quelle marque de couches lavables acheter… Et après plusieurs comparatifs, j’ai finalement choisi la marque anglaise Bambino Mio pour plusieurs motifs :

Le design des couches

Bambino Mio propose divers coloris et motifs, tous plus beaux les uns que les autres. Je les trouve vraiment canon ! Ça peut être un détail pour certains, mais je trouve que quand on a un bel objet, on a davantage envie d’en prendre soin et de le garder longtemps, pas vous ? En plus, on peut laisser bébé choisir sa couche et le change devient un moment fun et ludique !

Leur engagement

Bambino Mio œuvre avec les ONG, les gouvernements locaux, nationaux et les politiques, afin de sensibiliser aux avantages des couches lavables. C’est aussi une entreprise sociale qui réinvesti une partie de ses bénéfices et fait des dons, afin de créer un changement social positif (exemple avec la Mammasleaf).

Leurs couches sont fabriquées de manière éthique en Angleterre, en Europe et en Chine et certifiées Sedex® et amfori BSCI, deux labels qui garantissent le plus haut niveau de conditions de travail et des droits des travailleurs. En plus, elles sont véganes. Elles ne sont pas testées sur les animaux et ne contiennent pas de produits d’origine animale.

couche lavable bambino mio bebe
La couche TE2 de Bambino Mio est à la fois ergonomique, écologique, saine et hyper stylée ! / Crédit photo © Maman zéro déchet

Leur expertise et leur offre complète

Il faut savoir que j’ai eu l’occasion de tester pleins de marques de couches lavables, au moins une dizaine, parfois made in France, en diverses matières, mais j’ai vraiment eu un coup de cœur pour celles Bambino Mio ! Du coup, je les ai mises sur ma liste de naissance hehe. C’est un chouette cadeau écolo, économique et super stylé à se faire offrir !

Bambino Mio a été créé en 1997, par deux parents Guy et Jo, en Angleterre. Au fil des années, leur gamme s’est étoffée et aujourd’hui ils proposent non seulement des couches lavables, mais aussi des produits autour de l’apprentissage de la propreté et de bébé nageur. Leur succès s’étend dans 50 pays et la marque a reçu plus de 100 récompenses, dont la Mother & Baby Awards 2020, ce qui en fait à juste titre, le leader mondial des couches lavables.

Les différents types de couches lavables

Bambino Mio propose deux types de couches lavables, les TE1 (la Miosolo) et les TE2 (la Mioduo). Pour ma liste de naissance, j’ai choisi de partir sur des couches TE1, puis j’ai pu tester les TE2 par la suite, un cadeau qui m’a été envoyé par la marque elle-même 😍 Je vous les présente :

La couche lavable TE1

C’est le système de couche Tout-en-un qui s’utilise comme une couche jetable. Elle est composée ainsi :

  1. Une partie absorbante en tissus
  2. Une partie imperméable

Les deux parties sont cousues ensemble, on lave donc le tout à chaque change. Elle se ferme grâce à des scratch et on peut la régler grâce aux boutons-pression.

Prix : 25,49€

couche lavable bambino mio te1
La couche TE1 fermée dans sa version la plus petite, idéale pour les nouveaux-nés / Crédit photo © Maman zéro déchet
couche lavable bambino mio te1
La couche TE1 dans sa version la plus grande, adaptée pour les bébés jusqu’à la propreté / Crédit photo © Maman zéro déchet
couche lavable bambino mio te1
L’intérieur de la couche lavable TE1 / Crédit photo © Maman zéro déchet
couche lavable bambino mio te1
L’intérieur de la couche TE1 avec l’insert en dehors de la couche / Crédit photo © Maman zéro déchet


Ce que j’ai aimé avec la TE1 :

  • Elle est évolutive : grâce à son système de scratch et de boutons-pression, bébé peut la porter de la naissance jusqu’à la propreté ! Du coup on fait un max d’économies !
  • Elle est ultra douce pour les fesses de bébé !

Ce que j’ai moins aimé :

  • Sa taille : elle peut faire imposante sur les fesses de bébé, surtout si on l’utilise à la naissance (perso, j’ai commencé les couches lavables après son 1er mois et inutile de se mettre du ménage en plus). Par contre, il faut prévoir une taille au-dessus de pantalon ou acheter une rallonge pour body.
  • Le temps de séchage : prévoir entre 1 et 2 jours selon la météo. Il faut donc avoir un bon stock pour faire le roulement. Personnellement, je tourne avec une vingtaine de couches pour être bien.
  • Elle nécessite de la manipulation : lorsqu’il faut la laver, il faut sortir l’insert en dehors la couche. On doit donc mettre la main entière dans la couche et c’est franchement pas très agréable…

La couche lavable TE2

C’est le système de couche Tout-en-deux. À l’inverse de la TE1, celle-ci se compose en deux parties indépendantes :

  1. Une partie absorbante en tissus : le lange
  2. Une partie imperméable : la culotte ou couche de protection

Ce système permet de changer et de laver uniquement le lange pendant plusieurs changes, sans laver la culotte de protection. Perso, je passe juste un coup d’éponge sur la culotte et je la réutilise sur le prochain change. Je ne la lave que si elle est vraiment sale.

La TE2 se ferme grâce à des scratch. Elle est dispo en plusieurs tailles : taille 1 (-6 mois) et taille 2 (6 mois et +)

Prix : 17,99€ (lange + culotte de protection)

couche lavable bambino mio te2
La couche TE1, taille 2 s’ajuste à la taille à l’aide des scratch / Crédit photo © Maman zéro déchet
couche lavable bambino mio lange
Le lange pour absorber les pipi et les selles en fibres de bambou / Crédit photo © Maman zéro déchet
couche lavable bambino mio te2
On plie un lange et on le met dans la culotte de protection / Crédit photo © Maman zéro déchet
couche lavable bambino mio te2
La couche lavable TE2 fermée / Crédit photo © Maman zéro déchet

Ce que j’ai aimé avec la TE2 :

  • Elle est ultra facile à entretenir : il suffit de laver les langes et on réutilise la culotte de protection à volonté. Pas de manipulation, il suffit de mettre les langes dans le filet à seau à couche.
  • Les langes en coton sèchent rapidement : généralement une journée suffit !
  • Elle est très étanche : grâce au double gousset anti-fuites aux jambes et à la taille. Jusqu’ici aucune fuite.
  • Elle est plus discrète : elle fait moins l’effet grosse fesse que la TE1, selon le lange qu’on met et comment on le positionne dans la culotte de protection.
  • On peut utiliser n’importe quel lange : d’occasion ou fait soi-même… L’avantage avec les langes est qu’ils sont multi-usages (couverture d’allaitement, de table à langer, pour protéger le bébé du soleil ou en guise de bavette)

Ce que j’ai moins aimé :

  • Elle n’est pas évolutive : on doit acheter la culotte correspondante à la taille de bébé…

Deux systèmes de couches lavables selon ses priorités

Suite à mon expérience, je conseille vraiment de partir sur les TE1 (Tout-En-Un) pour les personnes qui souhaitent investir une seule fois dans les couches lavables. Elles sont évolutives et vous pourrez les utiliser de la naissance à la propreté ! En revanche, elles demandent un peu de temps pour l’entretien.

Sinon, je recommande les TE2 pour les personnes qui veulent des couches plus versatiles et avec le moins de temps d’entretien et moins de contact avec les couches souillées. Par contre, il faudra investir au fur et à mesure de la taille de bébé (au moins sur deux tailles). Personnellement, je les trouve super pratique à utiliser, ce sont mes préférées !

Dans les deux cas, il faut changer de couches régulièrement, toutes les 2 à 3h pour ma fille (cela varie d’un bébé à l’autre), pour éviter que les bactéries ne se développent et éviter le contact prolongé qui favorise les irritations.

Les produits et accessoires à avoir pour bien réussir sa routine couche lavable

En plus des couches lavables, divers produits peuvent compléter votre routine couche lavable. Voici ce que j’utilise :

Les voiles de protection

Pour les deux systèmes de couches lavables, on peut ajouter un voile de protection jetable (en cellulose) ou lavable en PUL, pour accueillir les selles. Perso, je préfère le voile lavable, car c’est l’option zéro déchet par excellence. Cela permet aussi de préserver plus longtemps les couches des tâches éventuelles. J’en ai une dizaine et j’en mets un quand je sens que c’est le moment de la selle… Oui à force on connaît mieux son bébé !

couche lavable bambino mio voile de protection
Le voile de protection lavable en PUL de chez Bambino Mio, ultra doux pour les fesses de bébé / Crédit photo © Maman zéro déchet

Les inserts

Pour les gros pipi, on peut ajouter dans la couche, un insert « booster« , afin d’augmenter son pouvoir absorbant, notamment pour la nuit. Jusqu’ici, j’ai préféré rester aux couches jetables (en bio) pour plus de tranquillité, car j’avais quelques fuites la nuit…

couche lavable bambino mio insert booster
J’utilise les inserts Bambino Mio pour les siestes par exemple / Crédit photo © Bambino Mio

Le seau à couches

Une fois les couches souillées, je les mets dans le seau à couches dédié, en attendant le lavage.

couche lavable bambino mio seau à couches
Le seau à couches et son filet pour les garder au sec et sans odeur / Crédit photo © Bambino Mio

Le sac à couches

Lorsque je suis en déplacement à l’extérieur, j’utilise un sac à couches étanche pour les stocker en attendant de faire une lessive.

couche lavable bambino mio sac de transport
Le sac pour transporter les couches sales / Crédit photo © Bambino Mio

Comment entretenir les couches lavables Bambino Mio ?

L’entretien des couches lavables demande certaines précautions à prendre et connaissances à avoir, voici mon rituel spécial entretien de couches lavables :

Le prélavage des couches

Ça y est, on arrive à la partie la moins glamour de l’article… Donc je pré-lave toujours les couches et voiles qui ont été souillées par les selles, avant de les stocker dans le seau à couches, pour ne pas que les tâches ne s’incrustent dans les couches… Si les selles sont molles, j’utilise une vieille brosse à dent pour racler les selles dans la cuvette des WC. Là où ça devient vraiment compliqué, c’est quand votre bambin a la diarrhée…Bon, j’vous épargne les détails, mais vous l’aurez compris, là vous n’aurez pas d’autre choix que d’y aller avec vos mains dedans !

couche lavable bambino mio lessive
L’entretien des couches lavables suppose quelques connaissances / Crédit photo © Maman zéro déchet

Comment stocker les couches ?

Ensuite, je prends soin de rabattre les scratch sur eux-mêmes pour les protéger durant le lavage. Pour les TE1, je sors l’insert cousu en dehors de la couche, puis, je les mets avec les voiles et les langes directement dans le filet de mon seau à couche. Je ne les laisse pas plus de 2/3 jours dans le seau à couche pour qu’elles ne moisissent pas…

Quel produit d’entretien utiliser ?

Lorsque je fais une lessive, en moyenne tous les 3 jours, je mets directement le filet à couches dans le tambour de la machine, avec nos vêtements de linge blancNon, mais elle est folle celle-là ?! Ben non j’ai aucun souci avec ça et jusqu’à présent personne ne m’a dit que je sentais le pipi mdr. Juste une chose, j’évite de les laver avec la couleur ou le noir, pour qu’ils ne déteignent pas sur les couches. Je lave le tout jusqu’à 60°C pendant au moins 50 min pour bien les désinfecter.

La marque conseille d’utiliser une lessive sans enzymes. Regardez bien sur l’étiquette, car certaines lessives biologiques en contiennent. Bambino mio propose sur son site sa propre lessive : la Miofresh.

couche lavable bambino mio lessive miofresh
La marque propose sa propre lessive Miofresh / Crédit photo © Maman zéro déchet

Moi, j’utilise ma propre lessive faite maison en poudre et 100% naturelle et biodégradable à base de savon de Marseille en paillettes (en choisir une sans glycérine ajoutée ! Très important sinon elles vont vite être encrassées), de bicarbonate de soude et de cristaux de soude. J’ajoute encore 1 cs de percarbonate de soude dans le bac pour booster le lavage et afin que mes couches ressortent vraiment blanches. Et ça marche super bien !

Réservez votre atelier gratuit Produits ménagers maison, pour apprendre à réaliser votre propre lessive maison adaptée pour l’entretien des couches et bien d’autres conseils pour faire votre ménage au naturel. Contactez-moi via mon compte Instagram pour en savoir + ou cliquez sur le bouton ci-dessous.

couche lavable bambino mio lessive ecologique
La lessive en vrac de la marque Bulle verte marche bien aussi / Crédit photo © Maman zéro déchet

Précautions : les produits à ne pas utiliser sur les couches lavables

  • Le vinaigre blanc : ils risquent de détériorer les élastiques des couches
  • L’assouplissant : ça les encrasse
  • La javel : ça les détériore
  • Le liniment : les produits pour le change tel que le liniment ou l’huile végétale encrassent les couches. Perso, j’utilise uniquement de l’eau savonneuse au savon de Marseille pour laver le siège de bébé. C’est si naturel et si simple !

Comment sécher les couches ?

En été, je les sèche, de préférence côté tissu blanc face au soleil. Le soleil va aider à faire disparaître les éventuelles traces si si ça marche vraiment ! C’est carrément bluffant. J’évite de faire sécher côté motifs face au soleil, sinon les couleurs vont passer, ni près d’une source de chaleur.

En hiver, je les sèche sur mon étendoir à linge, normal. Les TE1 et les culottes de protection peuvent aller au sèche-linge, mais sur basse température. Perso, je ne recommande pas, car à la longue ça va les détériorer prématurément.

Ça me semble évident, mais je rappelle quand même qu’il ne faut pas repasser les couches ! 😅

Comment faire le décrassage des couches ?

Afin que vos couches gardent une performance optimale, il faut faire un décrassage des couches. Cela va permettre de les laver en profondeur et d’enlever des traces de détergents accumulés au fil des lavages. Perso, je le fais une fois par mois. Après un lavage normal, je relance la machine sans lessive à 70°C pendant 20 min.

Mon avis sur les couches lavables de chez Bambino Mio

Les couches lavables sont pour moi une belle alternative pour réduire ses déchets et pour garder les fesses de bébé en bonne santé ! Globalement je suis très satisfaite des couches Bambino Mio et des accessoires que la marque propose. Leur offre est très complète.

Le seul bémol : j’aurai aimé que la marque propose davantage de matières naturelles (coton, chanvre…) et certifiées Oeko-Tex® par exemple, pour aller encore plus loin dans leur démarche écoresponsable. À l’heure d’aujourd’hui, on est sur des matières synthétiques du type polyester, nylon et PUL… Mais leurs produits sont d’excellente facture et bébé n’a jamais eu d’érythème fessier.

Après 2 ans d’utilisation, les couches sont encore en très bon état et absorbent bien. Il faut juste prendre conscience qu’au début, ça demande un peu de temps d’organisation et de pratique pour se lancer dans les couches lavables.

Avant d’investir dans un set de couches lavables, je vous recommande donc de les tester en location pour voir quel système vous convient le mieux, car chacun a un mode de vie qui lui est propre et surtout un bébé qui est unique !

couche lavable bambino mio te1 te2
Conclusion : mes couches lavables préférées sont les TE2 / Crédit photo © Maman zéro déchet

Envie de tester les couches Bambino Mio ?

Si vous souhaitez tester les couches Bambino Mio (TE1 et TE2) avant de les acheter, je vous propose tout simplement de les louer pendant 1 mois ! Par ailleurs, vous bénéficierez d’un accompagnement privé pour vous aider à vous lancer dans les couches lavables. Pour avoir plus d’infos, il vous suffit de m’envoyer un mail à [email protected] ou de me contacter en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Voilà, j’espère que cet article vous aura plu et qu’il vous aura donné envie de tester les couches lavables ! Dites-moi en commentaire quelle marque vous avez testé et ce que vous avez le plus aimé/moins aimé !

Sources : Les couches lavables, ça change tout, de Christelle Beneytout

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez gratuitement mes 2 E-book Guide du débutant Zéro Déchet & Conseils et astuces pour passer la nouvelle année en mode green !